À partir du 8 décembre

95% BRASSENS

Le spectacle musical !
Les 8, 9, et 11 décembre 2021 à 21H

Genre : Spectacle musical / Humour musical
Avec : Jean-Louis Cassarino (Chanteur et guitare), Pascal Lasnier (Contrebasse), Xavier Ferran (Pianiste)
Mise en scène & textes additionnels : Renaud Maurin
Arrangements : Louis-François Bertin-Hugaut & Xavier Ferran
Costumière : Anne De Vains

Durée : 1h20
Salle : Rouge

à partir de 18 €

95% Brassens, c’est tout Brassens ou presque, moins ce que nous n’avons pas choisi plus ce que nous aurions pu choisir, auquel il faut ajouter tout ce qui n’entrait pas dans le temps qui nous était imparti. Ce qui à la louche fait à peu près 95 %.
Nous avons bien conscience que cela fera 95% d’insatisfaits ou de satisfaits à 95%. Un chiffre qui sera sans doute confirmé par l’INSEE.
95% c‘est aussi une fameuse chanson de Georges Brassens dont le thème est justement l’insatisfaction et qui, si elle n’en est pas moins juste, n’est pas non plus exempte de son lot d’injustice. 95% c’est aussi Brassens sans sa pipe, ou sans ses moustaches ou sans son cheveu sur la langue.
C’est encore un comédien chanteur, un pianiste et un contrebassiste ce qui, si on compte bien, nous fait trois artistes qui à 95 % ne manquent pas d’air, ni de talent. Ces derniers comptent bien satisfaire à 200% les spectateurs masqués qui voudront bien se déplacer. Et si 95 % des spectateurs se déplacent, cela risque même de faire un tabac ! À pipe naturellement !

 

Beaucoup de charme, de l’humour, un peu de grivoiserie de bon aloi et d’ironie, le tout fidèle à l’esprit de Brassens. – LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ

Du Georges Brassens revisité dans les rythmes et orchestrations. Un pur régal ! – CORRESPONDANT OUEST FRANCE POUZAUGUES

Il y a moult spectacles qui chantent Brassens, tous n’ont pas un réel sens de la création mais ils apportent leurs notes dans la partition. Voici un des plus intéressants sur le plan musical. (…). Des arrangements qui donnent des couleurs nouvelles, un swing poétique, élégant, raffiné, des envolées aériennes façon Satie (ou Keith Jarrett) soutenues par la basse de Pascal Lasnier et c’est autour des chansons d’amour surtout, qu’on fait cette ballade avec Brassens… – LEBLOGDUDOIGTDANSLOEIL.COM

On croit connaitre les chansons de Georges Brassens mais il me semble que jamais toutes les couleurs de son écriture n’ont si bien éclaté. Le spectacle rend hommage au regard si particulier que le poète a posé sur les femmes et les choses de l’amour. Il faut aller les écouter… et les regarder ! Des arrangements originaux et surprenants qui rappellent la diversité de tons du poète, capable d’une chanson à l’autre de passer de la tendresse à l’ironie et à la provocation – ABRIDEABATTUE.BLOGSPOT.COM

 



Note d’intention du metteur-en-scène ///
Faire un spectacle sur Georges Brassens, un de plus, un de trop mais UN quand même !
J’ai voulu raconter l’homme comme l’artiste. Faire entendre ses chansons en changeant de point de vue.
Jean-Louis Cassarino étant d’abord un acteur, c’est aux textes que nous nous sommes attachés, aux émotions qui les parcourent et dont le point commun ici est la femme, les femmes. C’est aussi le point de départ et d’arrivée et parfois même …de fuite.
Une interview qu’a menée Denise Glazer émaille le spectacle de bulles de réalité dans lesquelles Georges se raconte et parle de sa mère. Ce dont il ne parle pas, nous l’évoquons avec la pudeur qui convient à l’homme qui avait tant de mal à se confier en dehors de ses chansons.
L’idée ici n’est pas d’aborder son répertoire en « grandes POMPES ! » Celles dont on parle souvent en ce qui concerne sa musique, pourtant bien plus subtile qu’il n’y paraît. Les arrangements de Louis-François Bertin-Hugaut et de Xavier Ferran, vont dans le sens de la diversité rythmique et aborde des univers musicaux différents au service de la mini fiction qui se déroule.
Avec le souci d’être plus à l’esprit qu’à la lettre, j’ai toujours été attentif à ne jamais perdre l’étincelle amusée qui brillait aux yeux de Georges chaque fois qu’il chantait ses chansons.
Renaud Maurin

logo-charte-LARCHIPEL

01 73 54 79 79

Métro : Ligne 4, 8 et 9 Strasbourg Saint-Denis
Parkings : Gare de l’est et Sainte Apolline
Vélib’ : Station à 50 mètres

La salle 1 (bleue) est climatisée et accessible aux PMR

La salle 2 (rouge) au sous-sol est accessible par des escaliers

Restez informé

En souscrivant à notre Newsletter et/ou à notre Carte de Fidélité, bénéficiez de Tarifs Spéciaux pour tous nos spectacles (valables au guichet ou sur www.larchipel.net). Sous conditions et dans la limite des places disponibles.